Le guide de l’interne

PRÉSENTATION DE L’INTERNAT

La chirurgie orale est une jeune spécialité créée en 2011, qui a la caractéristique d’être à double entrée : elle est accessible par la filière médecine (à l’issue des ECNi) et par la filière odontologie (à l’issue de l’internat). L’internat est commun, et dure 4 ans.
Au cours des 2 premières années d’internat, un lourd programme de remise à niveau (en médecine pour les internes issus de la filière dentaire et en odontologie pour ceux issus de la filière médicale) est mis en place avec un examen de remise à niveau à l’issue de la validation du 4ème semestre.
La thèse d’exercice doit être soutenue avant la fin du 6ème semestre, pour pouvoir accéder à l’année de Docteur junior (correspondant aux 7ème et 8ème semestres).
L’internat se conclut par un examen propre à chaque inter-région (soutenance de mémoire, présentation de cas cliniques, oral sur un cas clinique, etc.). Exemple ci-dessous.
Il est tout à fait possible de réaliser en parallèle un cursus de Master 1 et/ou 2 (année recherche : + 1 an). 3 FST (+ 1 an) ont été mises en place.
Le volume horaire correspond à 10 demi-journées par semaine, dont – théoriquement – 2 demi-journées d’enseignement (1 demi-journée en autonomie et 1 demi-journée en supervision).

Points positifs :

  • Jeune spécialité dynamique, cohésion forte entre les internes
  • Spécialité à la croisée de la chirurgie dentaire, de la chirurgie maxillo-faciale, de l’ORL
  • Terrains de stages variés (chirurgie maxillo-faciale, service d’odontologie, ORL, chirurgie plastique, etc.)
  • Pratique chirurgicale rapidement autonomisée dès les premiers semestres
  • Compétences uniques pour les réhabilitations orales chirurgicales (chirurgie implantaire et pré-implantaire)
  • Spécialité à la fois médicale et chirurgicale
  • Recrutement fort en post-internat
  • Relation avec les chirurgiens-dentistes, orthodontistes et les autres spécialités médicales
  • Gestes courts
  • Qualité de vie post-internat : risques opératoires modérés, diversité des modes d’exercice (hospitalier, clinique, cabinet libéral, mixte, seul ou en équipe), peu ou pas d’astreintes/gardes

Points négatifs :

  • Spécialité encore peu connue
  • Internat en inter-région (hors Paris) : flexibilité importante des villes de stage
  • Recrutement libéral quasi exclusivement grâce aux correspondants
  • Pas de secteur 2 pour les chirurgiens oraux issus de la filière odontologie


MAQUETTE DU DES

Phase socle : 2 semestres

  • “1 stage dans un lieu avec encadrement universitaire agréé à titre principal en chirurgie orale. Il est conseillé d’effectuer ce stage dans un service appartenant au CHU de rattachement
  • 1 stage dans un lieu agréé à titre principal ou complémentaire en chirurgie orale. Ce stage peut être remplacé par un stage libre prévu en phase d’approfondissement.” *

Phase d’approfondissement : 4 semestres

  • “2 stages au moins dans un lieu hospitalier agréé à titre principal en Chirurgie Orale dont l’un au moins dans un service appartenant au CHU de rattachement
  • 2 stages libres. Ces stages peuvent revêtir la forme de stage mixte ou couplé, si un stage libre a déjà été réalisé au cours de la phase socle, un seul stage libre peut être réalisé au cours de la phase d’approfondissement” *

Phase de consolidation : 2 semestres = Docteur junior

  • “Deux stages dans un lieu hospitalier agréé à titre principal en chirurgie orale
  • Ou deux stages d’un semestre lorsque l’acquisition par l’étudiant des compétences de la spécialité le justifie, l’un dans un lieu agréé à titre principal en chirurgie orale et l’autre dans un lieu agréé à titre principal ou complémentaire en chirurgie orale.” *

En résumé :

  • 3 semestres de chirurgie orale obligatoires
  • 3 semestres de chirurgie maxillo-faciale obligatoires
  • 2 stages libres : chirurgie orale, chirurgie maxillo-faciale, ORL, chirurgie plastique, neurotraumatologie, etc.
  • Possibilité de réaliser 1 semestre en inter-CHU.

FST (+ 1 an) :

  • sommeil
  • douleur
  • expertise médicale, préjudice corporel.

Site du DES : desco.ovh
* Arrêté du 27 novembre 2017 modifiant l’arrêté du 12 avril 2017 relatif à l’organisation du troisième cycle des études de médecine et l’arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des diplômes d’études spécialisées et fixant la liste de ces diplômes et des options et formations spécialisées transversales du troisième cycle des études de médecine : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000036237037/

Revenir en haut de page